Cambodge année zéro by François Ponchaud

By François Ponchaud

Show description

Read or Download Cambodge année zéro PDF

Similar french_1 books

La Louve du Noirmont

Sous l. a. pleine lune de février, los angeles meute de loups, en cercle, imite son chef qui pointe le museau vers le ciel, hurlant une longue plainte angoissée. Un appel répond à ce cri : bientôt, au milieu de l. a. clairière, surgit Berg, un mâle superbe. Après un wrestle sanglant, Berg s'en retourne avec Silva, l. a. plus belle des louves.

Un cours de theorie analytique des nombres

This vintage of arithmetic offers the easiest systematic basic account of the fashionable conception of the continuum as a kind of serial order. in response to the Dedekind-Cantor ordinal thought, it calls for no wisdom of upper arithmetic. contains 119 footnotes, often bibliographical. "An admirable advent.

Extra resources for Cambodge année zéro

Sample text

Nous avons éprouvé beaucoup de difficultés à avancer du fait de l'immense foule qui partait et du fait aussi que certains Khmers Rouges tiraient des coups de feu pour nous effrayer. Beaucoup de gens sont morts dans cette marche : les malades chassés des hôpitaux, les femmes qui accouchaient sur la route, les blessés de guerre. Le 25 avril, nous sommes arrivés à Vat Kâk : le long du chemin, nous avons vu de nombreux cadavres éparpillés un peu partout, même dans les pagodes, répandant une puanteur à peine supportable.

Les gens ont des difficultés à commercer, car tout le monde possède des billets de 500 riels, mais très peu de billets de 1, 5, 10,20 ou 50 riels qui sont les CAMBODGE, ANNÉE ZÉRO 59 seuls utilisables. Cependant, des voitures radio passent dans les rues et demandent aux gens de retourner dans leur village natal ; ce n'est cependant pas un ordre. Beaucoup de réfugiés de fraîche date s'en vont, les gens de Battambang demeurent sur place. Pourtant le soir, nous sommes inquiets, car « la voix de l'Amérique.

Leur univers s'était visiblement écroulé;· ils ne comprenaient pas ce qui leur arrivait. La nuit allait tomber et, comme par hasard, notre convoi s'arrêta longuement à Roméas, près d'un vaste cimetière où étaient enterrés des milliers de combattants révolutionnaires: il fallait nous persuader, si besoin en était, que la guerre avait été dure de leur côté ! Après une impressionnante traversée en camion d'un pont prévu pour le chemin de fer, nous roulâmes à vive allure, sur une bonne piste, vers Kompong Chhnang où nous arrivâmes vers 20 heures.

Download PDF sample

Rated 4.50 of 5 – based on 11 votes